Réalisation d’un Solex 3800 super luxe blanc

Lorsque Yves P. a contacté  l’Atelier, il souhaitait un 3800 super luxe blanc.

Nous avions une base d’épave de ce modèle mais uniquement la partie cycle.

Dès lors, Yves a recherché un moteur “match number” pendant que nous commencions à restaurer la partie cycle.

Vous connaissez maintenant le “topo” : décapage, sablage et peinture de la partie cycle, zingage de l’intégralité de la visserie et, point important pour un 3800 luxe blanc, la reprise de tous les éléments chromés en neuf ainsi qu’un polissage parfait des ions “pour se voir dedans “.

il a fallu ensuite réunir les éléments caractéristiques du 3800 super luxe et qui étaient trop usés pour être réutilisés : pneus à flancs blancs, pot d’échappement chromé, levier de relevage chromé.

Une fois toutes les pièces regroupées, la partie cycle a été remontée, ajustée et testé, comme d’habitude, sur un circuit de 5 kms.

Voici le résultat :

Le moteur étant arrivé lui aussi, il a fallu le reprendre à neuf avec une préparation 3 pour un peu plus de pêche et de couple.

Et enfin, on a greffé le moteur sur la partir cycle et peaufiné les accessoires divers. Voilà le travail fini, avant la pose des traditionnels autocollants !!

Et un nouveau de plus sur la route !!

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Après avoir restauré et remonté partie cycle et moteur, il reste plein de petites finitions à peaufiner…. c’est le détail qui tue et surtout la “marque” de fabrique de l’Atelier de la Vigne… Chez nous

Quand  Patrick  est passé nous apporter son Solex, celui-ci était bien….. cuit 🙂 Mission donnée à l’Atelier : le remonter entièrement en le restaurant mais en utilisant le plus possible d’éléments d’