IMG_6178-e1492879403356.jpeg

Solex 3800 luxe rouge

Sur la route

Modèle : Solex 3800

Histoire : Ce Solex 3800 est un luxe rouge, belle peinture rouge, garde boues inox et pneus à flancs blancs.

Options : Aucune.

Ce qui a été fait sur ce Solex 3800 :

Nous sommes partis d’une base bien attaquée et l’intégralité de ce Solex a été restauré dans les moindres détails

Partie cycle

 La peinture a entièrement été refaite par thermolaquage, comme à l’époque, après avoir été décapée puis sablée, pièce par pièce.

Les chromes sont neufs ou rechromés, ainsi j’ai souhaité conserver les jantes lisses. Elles ont été dérouillées, poncées ,polies puis rechromées.

l’intégralité de la visserie a été rezinguée à neuf,

Les rayons et pneus sont neufs,

Les plastiques ont tous été récupérés et restaurés, idem pour le capot phare

le réservoir et le cache volant magnétique sont neufs,

Les autocollants ont été replacés à l’identique,

Les accessoires (outils, pompe, sonnette) sont présents et fonctionnels,

Les patins de frein avant et garnitures de frein arrière sont également neufs,

enfin, les gaines et cables ont été remplacées à neuf.

Côté moteur

Le moteur a été traité selon la préparation 3 :

  • Démontage, nettoyage et microbillage de l’ensemble des pièces du moteur,

  • Changement des roulements (moteur et embrayage), des joints et du spi côté moteur,

  • Changement de toute la visserie par une visserie d’origine zinguée à neuf,

  • Montage d’un cylindre/piston neufs de 41 avec 3 transferts, le cylindre a été peint avec une peinture haute température noir brillant pour conserver le look d’origine du moteur,

  • Révision de l’embrayage,

  • Révision  de la pompe à essence,

  • Nettoyage des durites à essence,

  • Révision et nettoyage du carburateur,

  • Changement de la durite de retour d’essence sur réservoir,

  • Révision et réglage de l’allumage, mise en place d’un condensateur électronique,

  • Changement du fil de bougie et de la bougie,

  • Montage d’un filtre à air neuf et réalésage des cheminées du filtre pour s’accorder avec le nouveau cylindre,

  • Changement des silentblocs de tige de support moteur,

  • Changement de la tige de décompresseur,

  • le pot est neuf.

A la conduite, c’est un classique Solex 3800, donc pas de surprise. Toutefois le travail de préparation du moteur le rend beaucoup plus nerveux et coupleux. Il est en rodage, a une bonne puissance (une petite fusée selon mon pilote d’essai 🙂   et freine très bien.